Collaboration

Les nymphes de Bastien Coulon

Pour la Maison, Bastien Coulon a imaginé une assemblée de divinités dévorant des chocolats raffinés. Cette peinture réalisée à la main et dorée à la feuille d’or a ensuite été reproduite par un imprimeur qui a utilisé plusieurs techniques afin de reproduire la main de l’artiste sur chaque boîte.

Installé à Paris, Bastien est né avec un crayon à la main. Issu d’une famille d’artistes, il a passé plus de temps à dessiner ses professeurs qu’à écouter leurs leçons à l’école. C’est à l’École Supérieure des Arts Graphiques – Penninghen – qu’il est enfin autorisé à exprimer sa passion et où il apprend à maîtriser la photographie, la calligraphie et le graphisme sous toutes ses formes. Expert en direction d’images et en chartes graphiques, il n’a jamais cessé d’utiliser l’illustration et la peinture au cours de près de vingt années de carrière en édition (direction artistique de magazine, création de sites internet, créations d’identités graphiques, direction d’images pour la publicité…). Ces dernières années, son obsession pour le dessin a colonisé chaque espace libre de son quotidien.

De sa main apparaissent un foisonnement de créatures enchevêtrées les unes aux autres sans qu’il ne puisse expliquer de quel monde elles surgissent. Parfois nymphes exprimant le féminin sacré, parfois jouant avec des animaux sauvages, la mort, la fertilité et l’éternel recommencement, ces corps de femmes ont aimanté l’attention sur Instagram. Au fil des mois, d’autres portraits sont nés, parfois peints à l’acrylique sur toile, d’autres sur cartons en kraft mélangeant les pastels, l’aquarelle, et la feuille d’or.