La fabrication d'un moulage de Pâques

Si vous entrez dans une de nos boutiques À la Mère de Famille à la période de Pâques, il y règne une effervescence particulière.

Elles regorgent en effet de dizaines et de dizaines de sujets de Pâques.

Mais savez-vous comment nous les fabriquons avant que vous ne les piochiez sur les étagères ?

La mise au point du chocolat

On commence par faire fondre la couverture de chocolat, arrivée à la fabrique sous forme de pistoles, dans le fondoir.

Ensuite on procède à ce que l’on appelle le tablage du chocolat sur le marbre pour faire baisser la température de la couverture.

Enfin, on le réchauffe à nouveau jusqu’à atteindre sa température d’utilisation.

À noter que les températures ne sont pas les mêmes pour le chocolat blanc ou le chocolat au lait !

Préparation du moulage de Pâques

Dès que le chocolat a atteint sa température d’utilisation, on le verse sur toute la surface du moule.

Au préalable nous pistolons les moules pour apporter du contraste et favoriser la brillance de nos sujets de Pâques.

Le chef tapote alors légèrement le moule afin d’éviter les bulles d’air puis retourne le moule pour bien retirer l’excédent de chocolat.

Il est temps pour le chocolat de le laisser se reposer afin qu’il se fige.

Dès que le chocolat s’est cristallisé, on ébarbe le contour du moule puis on renouvelle la première opération afin de réaliser la deuxième couche du moulage.  

Chez nous, les yeux et les détails sont réalisés au cornet, à la main !

Le montage du moulage en chocolat

On procède d’abord au démoulage des coques avant de les rassembler.

Dans notre Maison, les deux parties du sujet ne sont jamais collées parce que tous nos sujets sont garnis de fritures de Pâques avant d’être fermés par un ruban.


Une fois enrubannés, direction les boutiques À la Mère de Famille dans lesquelles nos sujets de Pâques n’attendent plus que vous !

Retrouvez notre gamme complète de moulages de Pâques ici !