COUVERTURE_INTERVIEWS

Elodie Rouge est journaliste. Rédactrice en chef de Do It In Paris, elle écrit aussi des pages tendances pour le magazine Elle. Elle est la maman de Giselle, 1an 1/2

Votre madeleine de Proust ? Une confiserie oubliée qui est en fait totalement porn food : les Négus de Nevers que je mangeais en secret avec mon grand-père. Un caramel au chocolat trop bon, c’est croustillant, collant. Une dinguerie.

Votre famille préférée ? La famille Moussié. Je les connais pas très bien, mais ils ont des tas de bars restos et hôtels à succès. Ce sont des gens furieusement sympathiques.

Je voudrai surtout qu’ils m’adoptent pour :

– avoir table ouverte au Parisien ( leurs sandwichs… Mhhhh !)

– avoir une chambre à l’année à l’hôtel Providence dont le potentiel érotique réveillerait la libido d’une nonne

– boire des cocktails en open bar sur la terrasse chauffée.

3) Ils sont très beaux (j’aime les gens beaux) , surtout Elodie !

En famille, vous déjeunez où ? Qu’il vente, qu’il neige ou par canicule, je déjeune tous les samedis sur la terrasse du Comptoir du Relais, le resto d’Yves Camdeborde, à midi pétantes avec Giselle ma fille, avant que ne déboule les touristes. On a commencé quand elle avait 3 jours. Pour moi : œuf mayo puis salade de poulpe avec un verre de vin rouge. Pour elle : une assiette de purée avec plein de beurre. C’est Yves qui lui a offert son premier petit pot de crème au chocolat quand elle avait 6 mois. La classe à Vegas, non ?

Chez vous, un goûter en famille, ça ressemble à quoi ? Un chou nature de la Maison du Chou, place de Furtenberg. Ça a le goût de cheesecake dans un chou. Variante en cas de hangover : spaghettis à la sauce tomate avec une burrata dedans. Très efficace et réconfortant.

Une activité pas tarte avec les enfants ? Faire des gâteaux au yaourt. Ils sont trop contents et sont sages parce qu’ils jouent aux grands.  Ca a un petit côté action réaction. Pas le temps de s’emmerder. Et hop, Casser des œufs. Oups : touiller. tac : beurrer le moule. On colle au four. C’est plié en une demi-heure et ils ont l’impression d’avoir fabriquer la 7e merveille du monde.

Une recette réalisable en deux coups de cuillère à pot ?  Le dîner que tous mes potes sur-kiffent en cas de flemmitude aiguë.

Jambon à la truffe + purée

Faire cuire 1 kg de patate (les biens sales et grosses du marché). Éplucher + couper en petits bouts.

  • Faire cuire jusqu’à ce qu’elles soient bien bien cuites.
  • Égouttez et écrasez à la fourchette. Mettre plein de beurre et un demi verre de lait tièdes.
  • Écrasez et touillez jusqu’à l’obtention de la purée.
  • Servir très chaud avec très fines tranches de jambon

A noter : le côté chic réside dans le jambon à la truffe. Mon fournisseur : Pastavino, rue de Buci.

Comment vous roulent-ils dans la farine ? Comme hier soir par exemple… Quand Giselle trouve que c’est drôle de trinquer avec mes verres en baccarat plein de vin rouge. Vous visualisez le drame ?

Ils en font tout un plat quand… ? Je lui enlève les mains du pot de MA confiture de fraises

Un produit favori « A la Mère de Famille » ? C’est dur de choisir. La pâte à tartiner. Je kiffe absolument les marrons glacés. Et les glaces ! oh qu’elles sont bonnes les glaces. Je vous ai parlé des calissons et des pralinés ?

Un cadeau pour ALMF pour ses 255 ans ? Ouvrir un parc d’attraction en chocolat. Un ovni entre Disney et Charlie et la Chocolaterie.

Comme disait Annie Cordy Cho KaKakao si je te donne du chocolat tu me donnes quoi ? Ta place au paradise, man